Regroupement de crédits

Rachat de crédit et hypothèque : est-ce obligatoire ?

Le rachat de crédit hypothécaire consiste à mettre son bien immobilier en garantie du paiement d’une dette auprès d’un organisme prêteur. Il s’adresse uniquement aux propriétaires. Cependant, est-ce que ce recours est obligatoire ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Mieux comprendre le rachat de crédit hypothèque

Avant la prise de toute décision, le propriétaire doit prendre le temps de bien réfléchir. Cet engagement signifie la saisie du bien immobilier par l’organisme prêteur en cas de problème de paiement. Toutefois, l’emprunteur peut faire recours à d’autres formes de garanties notamment, la caution d’un garant, le nantissement d’un contrat d’épargne ou d’un placement. Ce recours n’est donc pas obligatoire pour le propriétaire.

Les avantages et inconvénients du rachat de crédit hypothécaire

Ces avantages profitent plus aux organismes prêteurs. L’hypothèque immobilière suppose qu’en cas d’incident de paiement, le prêteur peut saisir le bien et le vendre aux enchères pour récupérer son crédit. Ce recours constitue une solution pour des créanciers susceptibles d’être inscrits sur le Fichier national des incidents de remboursement des crédits au particulier. Il permet de regrouper les crédits de l’emprunteur et de faire le solde des dettes et des prêts en cours.

Par ailleurs, le recours au rachat de crédit hypothécaire engendre souvent des inconvénients qui touchent plus l’emprunteur. Au nombre de ceux-ci, il y a la perte du bien dû à sa vente pour le remboursement de ses dettes en cas d’incidents de paiement. Ce recours créé également des dépenses et des formalités supplémentaires comparativement à un prêt classique.